Incubation éclosion

Dans un premier temps, oubliez totalement l'incubation naturelle. C'est le meilleur moyen pour faire de la casse! La simple et bonne raison et qu'il est quasi impossible voir impossible de reproduire et d'offrir les conditions adéquates aux femelles, et qu'elles ne trouveront pas un point particulier pour couver. Nous vous conseillons donc de fabriquer un incubateur ou de disposer d'une pièce d'incubation. Si vous ne savez pas comment réaliser cela c'est ICI

Les œufs sont pondus en grappe et souvent collés les uns aux autres.
Il ne faut en aucun cas chercher à les séparer. Certains pourront se détacher tout seuls, mais s’il y a une résistance n’insistez pas, vous risqueriez d’endommager les œufs.
Prenez-les tels quels, sans les retourner et déposez-les dans votre incubateur.
Plusieurs substrats peuvent être utilisés pour incuber les oeufs: vermiculite, perlite, mélange de perlite + vermiculite, sphaigne, etc. Nous utilisons pour notre élevage cette dernière. 
Un substrat trop sec ou trop humide peut nuire au bon développement de l’œuf et le mener à sa perte. La température idéale d’incubation se situe à 31,5°C. (31°C à 33°C selon les éleveurs). En ce qui nous concerne, nous optons pour une température de 32,5°C.

Il arrive parfois que l'on puisse observer la présence de “slugs” dans la ponte, ce sont des oeufs, souvent plus petits et de couleur jaunâtres non fertilisés.
Les femelles trop grasses ou au contraire trop minces ont tendance à donner plus de slugs. A noter aussi que certaines Phases peuvent être elles aussi responsables de ce phénomène.

Ensuite, environ 48h à 72h après la ponte, on peut vérifier la fertilité des oeufs. Pour cela il faudra mirer à l’aide d’une petite lampe de poche ou une lampe à mirer.
Attention lorsqu’on utilise une lampe de poche, il ne faut pas mirer trop longtemps l’œuf, car la chaleur qui se dégage de l’ampoule peut être dangereuse pour l’embryon en développement.
Un œuf fertile présente une série de veines bien visibles. Une absence de veine signifie un œuf non fertile, il ne se développera pas et se détériorera rapidement.

A l’approche de la date d’éclosion, les oeufs s’affaissent, ils paraissent comme déshydratés.
La température des œufs est à ce moment plus élevée que la température ambiante de l’incubateur, les embryons sont presque complètement développés.
Les oeufs deviennent mous, pour permettre au serpenteau de percer aisément la coquille à l’aide de sa « dent de l’œuf ».
La naissance survient en général entre 52 à 60 jours d’incubation. Une instabilité au niveau des températures ou une température d’incubation trop basse augmentera la durée de celle-ci.

Enfin survient l'éclosion, le serpenteau incise la coquille, et sort la tête à l'air libre. Il mettra environ 24 à 48h voire davantage pour en sortir totalement. Cette phase permet au juvénile d'absorber le reste de sa réserve vitelline. Il ne faut en aucun cas chercher à forcer le serpenteau à sortir de son oeuf..

En revanche, dès lors que le ou les premiers percent leurs coquilles, nous pratiquons une petite incision aux autres pour être sûr qu'aucun ne reste prisonnier de son oeuf. De même lorsque les délais d'incubation sont dépassés.

Nous vous conseillons de laisser les serpenteaux ensemble jusqu'à ce qu'ils aient effectué leur première mue, ensuite ils seront placés séparément et il sera temps de leur proposé leur premier repas.

Retour au sommaire

 

 

 

 

Source : SFBPC & L.J Morphs;ballpython.ca; absolut-regius.forumdediscussions.net

 

 

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×